livrelivre Deuxième opus des aventures du profiler Tony Hill et de l’inspecteur chef Carol Jordan.Là Tony Hill met sur pied une cellule spéciale de profilage avec de jeunes   policiers encore inexperimentes en la matiere..Et pour leur faire faire leur gamme il leur demande comme exercice d’etudier un dossier de jeunes adolescentes disparues ..L’une de ses stagiaires   établit le portrait d’un éventuel serial killer et n’a plus qu’une idee en tete :prouver ses soupçons….
Carol Jordan ,elle,intègre de nouvelles fonctions et essaye tant bien que mal d’asseoir son autorite sur ses hommes …une enquête la conduit sur la piste d’un pyromane…
Elle fait appel à Tony pour l’aider à etablir le profil de cet homme et du coup se trouve melee à l’autre affaire…

J’ai bien aimé également ce 2ème volet (le 1er étant le chant des sirenes) même si j’ai trouvé certaines longueurs  du fait peut etre de cet emmêlement des 2 affaires..Le but n’est pas de trouver qui est ce serial killer,on le sait dès les 1eres pages ,mais de savoir comment s’y prendre pour le confondre…Une   centaine de pages vers la fin l’action s’accelere …mais…tout reste ouvert…Val Macdermid laisse au lecteur le soin d’imaginer une fin comme il le souhaite…Un bien ,un mal? Ca m’a laissee  perplexe …je me suis demande si elle se reservait le droit d’une suite…Apparemment ,non…En tout cas l’imagination a droit de cité mais c’est un peu destabilisant.,surtout dans ce genre de livre

LivreTrès grand moment de lecture!Style intéressant,histoire dense sans aucun temps morts! Vous êtes perpétuellement ballotes d’un indice à un autre qui se  contredisent et du coup vous ne parvenez pas à vous faire une idée….le détective est sec!!! lol
Vous entrez dans la peau du tueur parce que vous avez accès à une sorte de journal intime dans lequel il expose ses théories,ses fantasmes,leur réalisation…Ce qui fait froid dans le dos
Vous entrez dans la peau du psychologue -profiler qui essaye d’entrer dans celle du tueur(vous me suivez???) et vous avez des réflexions qui s’en dégagent…après tout,où est la différence entre les 2? Qu’est ce qui fait que le profiler est du cote du « bien »??? ça aussi ça fait froid dans le dos…la barrière bien -mal est ténue …il ne faut pas grand chose pour aller d’un cote ou de l’autre…
Il y a aussi les propres problèmes psychologiques du profiler qui ont quelque part un lien avec le tueur et qui lui donnent des difficultés à concevoir,à oser des relations suivies   avec quelqu’un…
Il y a aussi une sorte d’hommage à la police qui se démène pour arrêter le coupable..
Tout est lié,les problèmes lies à l’homosexualité sont posés et bien d’autres que je vous laisse découvrir!!!
ma PAL (Pile A Lire) s’allonge car Val McDermid a écrit pas mal de livres (dont quelques uns avec ces personnages là ) ….Et ma CB va crier car ils n’en ont aucun à la médiathèque!!!!! je   vais quand même leur soumettre ce nom…