a-printemps-des-poc3a8tes-2015-17c3a8me-c3a9dition-affiche-officielle1

 

C’est vraiment par hasard, parce que je suis « légèrement » déconnectée de la blogosphère et des événements littéraires que je viens d’apprendre , par l’intermédiaire du blog d’Asphodèle , que le thème du Printemps des poètes était cette année l’insurrection. Hasard du calendrier? Rien n’est plus approprié comme thème que celui ci au moment des élections , dangereuses pour la Démocratie.

Alors je sors de mon apathie pour participer à ce moment de littérature et d’histoire, de rappel de certains évènements. Asphodèle a choisi un poète cher à mon coeur alors je ne vais pas la copier. 😆 J’ai pensé rapidement non à la France ( et pourtant, il y aurait tellement à diffuser!) mais à l’Espagne et au franquisme.

C’est Rafael Alberti qui servira mon propos, lui qui  a rejoint l’Alliance des intellectuels anti fascistes, aux cotés, entre autre, de Pablo Neruda. Il écrit  ce poème A galopar,qui deviendra un des hymnes des Républicains 

Je vous mets les deux textes, espagnol et traduction française mais écoutez Paco Ibanez

 

[youtube]https://youtu.be/8Ga2iCDtEvQ[/youtube]

 

A galopar

Las tierras, las tierras, las tierras de España,
las grandes, las solas, desiertas llanuras.
Galopa, caballo cuatralbo,
jinete del pueblo,
al sol y a la luna.

¡A galopar,
a galopar,
hasta enterrarlos en el mar !

A corazón suenan, resuenan, resuenan
las tierras de España, en las herraduras.
Galopa, jinete del pueblo,
caballo cuatralbo,
caballo de espuma.

¡A galopar,
a galopar,
hasta enterrarlos en el mar !

Nadie, nadie, nadie, que enfrente no hay nadie ;
que es nadie la muerte si va en tu montura.
Galopa, caballo cuatralbo,
jinete del pueblo,
que la tierra es tuya.

¡A galopar,
a galopar,
hasta enterrarlos en el mar !

 

Au grand galop

 

Galope cheval balzan
Cavalier du peuple
Sous le soleil et la lune

Refrain : au galop, au grand galop
Jusqu’à les ensevelir dans la mer

Tel un cœur qui cogne, sonnent et résonnent
Les terres d’Espagne sous tes quatre fers
Galope cavalier du peuple
O cheval balzan
O cheval d’écume

Refrain

Personne, personne, en face personne
La mort n’est personne chevauchant avec toi
Galope, cheval balzan
Cavalier du peuple
Car la terre est tienne