mandela

Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme (William Ernest Henley)

Je voulais rendre hommage à Nelson Mandela qui cette fois ne sera pas  » invictus » .Pas moyen de remettre la main sur la chronique que j’avais faite de ce superbe film qui nous dévoile un peu les dessous de l’arrivée au pouvoir de cet homme qui a tant lutté. 

Juste, à la fois pour ce film et pour Nelson Mandela, cette bande annonce

[youtube]http://youtu.be/PEO6-fe9qPA[/youtube]