Image Hosted by ImageShack.us

Au cours d’un braquage, pris en otages, une femme et son fils de 8 ans sont tués. L’un des braqueurs est condamné à la perpétuité, l’autre s’échappe     avec le butin. Quinze ans plus tard, atteint d’un cancer, le prisonnier formule un recours en grâce et demande, selon la loi italienne, le pardon de Silvano, père et mari des victimes.
La réponse de cet homme ravagé par la douleur et la solitude, obsédé par les dernières paroles de sa femme, est au centre de ce roman implacable qui place face à face l’assassin et la victime.

 

 

Image Hosted by ImageShack.us
Massimo CARLOTTO est né à Padoue en 1956 et vit à Cagliari. Très tôt militant au sein du groupe révolutionnaire d’extrême   gauche « Lotta continua », il est injustement condamné à 18 ans de réclusion après avoir découvert le corps d’une jeune femme, poignardée de 59 coups de couteau. Il a 19 ans.
L’histoire singulière et douloureuse de Massimo Carlotto se transformera au fil des années (jusqu’en 1993 où il obtient la grâce présidentielle) en véritable cas judiciaire (11 procès, 6 ans de   prison, 3 ans de cavale).
Il collabore à divers journaux et est l’auteur de nombreux romans, dont cinq sont déjà traduits en France : En fuite, La Vérité   de l’Alligator, Arrivederci amore, Le Maître des nœuds et L’Immense Obscurité de la mort. Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma.

undefinedundefined
Immense coup de coeur!!! Je ne sais pas si on peut qualifier ce roman de roman policier.Certes il y a un assassin ,des victimes mais l’essentiel n’est pas là.C’est un roman à deux voix.Vous  pénétrez dans la tête et les réflexions de 2 individus qu’apparemment tout sépare.Vous suivez pas à pas leur vie,leurs réflexions.
L’un ,un assassin condamné à perpétuité mais qui ,au bout de 15 ans, est atteint d’un cancer et n’a plus qu’une idée en tête: sortir de prison,récupérer sa part du butin par l’intermédiaire de son   complice qu’il n’a jamais dénoncé et partir très loin, mourir libre et au soleil…
De l’autre le mari et père,qui vit mécaniquement ,sans espoir ,sans but…qui attend.la mort.Et voilà que ,selon la loi italienne  ,il doit accorder ou non la grâce à celui qui lui a tout fait  perdre…..
Vous savez ce qui va se décider dans sa tête,pas de surprise….Mais c’est la manière de procéder, avec cruauté diront certains ,qui est intéressante…Avec ,sous jacentes, les failles de la société,de la justice…


Parallèle de deux solitudes ,
de deux enfers…Avec, malgré tout, un retournement de situation..Vous entrez dans ce livre et vous ne pouvez pas en sortir. Vous avez la   gorge nouée en permanence….Tout le long je me suis dit: »et si c’était toi,qu’est ce que tu ferais? »


A lire si on est en bonne forme psychologique…A lire pour réfléchir….