celle Keisha est femme de ménage et une femme de ménage ne gagne pas bien sa vie,comme chacun le sait. Keisha est pleine d’imagination et s’en sert pour mettre du beurre dans les épinards. La voilà à ses heures perdues voyante ou encore médium et aide les parents de disparus à entrer en communication ou même cherche à retrouver des personnes qui ne donnent plus de nouvelles, volontairement ou non.Mais médium, ça n’existe pas comme dirait jane ce n’est qu’une arnaque à laquelle elle mêle son petit ami,pas très cool d’ailleurs…La voilà embarquée dans une histoire de femme disparue, Ellie. Le mari et sa fille envoient un message télévisé au ravisseur, la police n’a pas d’indices, les medias sont sur les dents.Tout est réuni pour que les « visions » viennent aider à y voir plus clair..Oui mais voilà, sans le savoir, Keisha approche dangereusement de la vérité…..

Ce n’est pas vraiment dévoiler le coupable que de dire cela. D’abord, c’est en 4eme de couverture et puis l’auteur lui même n’en fait pas mystère. Je ne vais pas vous faire languir ,je n’ai pas vraiment aimé. Pas détesté mais pas accroché.C’est, pour moi, un roman policier sans suspense, même si quelques surprises nous sont concoctées, le personnage principal n’est pas très sympathique, plutôt amoral, ce qui serait , peut être, la qualité romanesque du livre mais il y a un manque de crédibilité certain et là, je n’adhère pas du tout. Linwood Barclay avait écrit à la base une nouvelle et a voulu s’amuser à en développer les personnages. C’est bien mais ça ne fait pas un bon roman palpitant, chronophage  et inoubliable. Au suivant!

Merci à Babelio et les Editions Belfond