Il y a 70 ans on découvrait l’horreur, les résultats du « détail » de JM Le Pen. Pour commémorer cet anniversaire, j’ai cherché des chansons qui puissent évoquer ces camps de la mort,de la honte nazie.

Je ne voulais pas repasser « Nuit et brouillard«  de Jean Ferrat , même si c’est une des plus belles sur le sujet. J’ai découvert le chant des marais ou des déportés, chant composé par trois déportés au camp de Börgermoor puisque les nazis voulaient que les détenus chantent en se rendant au travail (tout comme ils exigeaient que les condamnés à la chambre à gaz y soient conduits en musique) Il existe plusieurs versions de ce chant en voici l’une d’elle 

[youtube]http://youtu.be/MFk_tr1gCWw?list=PLublsFmRtpHK50N9snq-c2GUTrsu4OoHv[/youtube]

 

Loin vers l’infini s’étendent
Des grands prés marécageux.
Pas un seul oiseau ne chante
Sur les arbres secs et creux.

Refrain
Ô terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher, piocher

II
Dans le camp morne et sauvage
Entouré de murs de fer
Il nous semble vivre en cage
Au milieu d’un grand désert

III
Bruit des chaînes et bruit des armes,
Sentinelles jour et nuit,
Et du sang, des cris, des larmes,
La mort pour celui qui fuit.

IV
Mais un jour dans notre vie,
Le printemps refleurira
Libre enfin, ô ma patrie,
Je dirai tu es à moi.

Dernier refrain
Ô terre d’allégresse
Où nous pourrons sans cesse
Aimer, aimer

 

Et puis cette chanson que je connais évidemment mais je n’ai jamais pris le temps d’écouter les paroles , honte sur moi. Ecrite par JJ Goldman dont les parents, tous les deux Juifs ont été résistants actifs. Je vous la fais écouter par Atef , une des révélations de The Voice 2012. A pleurer…

 

[youtube]http://youtu.be/KOpx9E3nOiQ[/youtube]

 

Soyons unis! Arrêtons de haïr l’Autre au nom de je ne sais quelle cause. Ecoutons, réécoutons

 

[youtube]http://youtu.be/M3fpCztWWug[/youtube]

je suis charlie