Tu n’as même pas réussi à atteindre tes 56 ans, à un mois près…

 

[youtube]http://youtu.be/kKRKS4-scY8[/youtube]

23 commentaires

  1. Je comprends rien à ton billet :
    Daniel Guichard n’est pas mort et il va avoir 66 ans le mois prochain.
    Un de ses paroliers, Nicolas Skorski, parolier aussi de Cl. François par exemple, a lui été retrouvé égorgé dans son appartement parisien Lundi dernier (le 20), mais il avait 62 ans.
    « Mon vieux », lui, par Michelle Senlis et composée par Jean Ferrat.

    D’où question : qu’as-tu bu ou fumé ? 🙂

  2. Bonjour,

    Une belle chanson pour parler de ton papa trop tôt disparu….Moi ce jour est l’arrivée de mon fils il est né le 23/10/1980, et j’ai une amie qui a aussi perdu son fils….

    Les anniversaires sont différent les uns pour les autres, les dates…..

    Belle journée et bisous d’EvaJoe

  3. Fortement perturbée par le commentaire de LEONED ,je suis allée faire un coucou à notre ami GOOGLE …. Cette chanson lui collait à la peau ,je l’écoutais « jadis  » ,avec beaucoup d’émotion !MERCI , DANIEL GUICHARD ,pour cette tendre déclaration! et je pardonne à votre commenteteur ,grâce à lui ,j’ai acheté un superbe robot aspirateur !!! JE ne bois pas ,je ne fume pas ,juste quelques petites pilules du bonheur ,DANIEL GUICHARD n’était pas « commercial » ,raison ,probable de son silence ,mais quel homme sincère !

  4. des dates qui sont dures à surmonter

  5. un peu plus près de votre peine … mon arrière petit fils est né ,deux Heures avant le décès de mon MARI ,chaque année ,jour de joie pour le petit et grande tristesse pour mes filles et moi ……
    .

  6. Moi c’est tous les 15 août, depuis 11 ans, on n’oublie jamais… Bises à toi…

  7. Daniel Guichard! Un grand chanteur q, un homme de cœur, que j’apprécie beaucoup. Parfois, on l’entend sur nostalgie.
    Cette chanson « Mon vieux » est très émouvante. Et la voix de Daniel la rend bouleversante
    La maturité lui va bien! Il est toujours aussi charmant.

    Merci Lucine. J’ai bien aimé l’écouter en duo avec cet autre grand Serge Lama

  8. Très belle chanson et émouvante s’il en fut pour toi Lucine .
    Daniel Guichard l’interprète avec cœur bien qu’en réalité elle ne soit pas de lui et j’aime aller écouter les premières versions de 1963 -Jacques Boyer et Jean-Louis Stain- sur un texte de Michelle Senlis – c’est un hommage au père de celle-ci- et musique de Jean Ferrat .
    Merci pour cet instant .
    Bon we .
    Bisous Nadine

    • J’ai appris que c’etait Jean Ferrat l’auteur de la musique! Daniel Guichard est celui qui l’a le mieux interprétée, le grain de sa voix devant apporter un plus à ce beau texte

  9. Comme je ne suis pas ce genre d’actualité, je ne peux répondre. Bonne soirée

  10. « 23 octobre » …………., date où mon fils s’est envolé vers le ciel ! Mon amie « évajoe » l’évoque comme une « naissance dans le ciel » et elle a raison, tant que je le sens gigantesquement présent à chaque instant ….
    Je lui dédie d’ailleurs un récit sur mon blog, que je t’invite à venir lire et « vivre » car il n’est constellé que …d’Amour et d’Espoir !!!

    Tous ces hommages rendus mettent un baume fou à l’âme de nos êtres chers qui ne cessent de nous sourire et nous protéger entre deux nuages….
    Par ce billet, tu as fait scintiller de belles larmes de joie dans les yeux de ton papa …

    T’embrasse FORT, lucine : sabine (de chemin-je-t-aime)

    • Je pense que la douleur de perdre un enfant est encore plus grande que de perdre un parent, même jeune encore, tant il est inconcevable de voir partir son petit…
      je t’embrasse fort aussi Sabine

  11. Je me relis et découvre qu’il n’y a pas de « que » après le « tant » (sourire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.