Je renoue avec les masse critique avec ce second roman de l’écrivaine suédoise Ninni Schulman. Son premier roman  » la fille qui avait de la neige dans les cheveux » mettait en scène une journaliste Magdalena Hansson qu’on retrouve ici dans une petite ville de province ,Hagfors, près de Stockholm.

garçon Point n’est besoin d’avoir lu le 1er roman pour pouvoir suivre les évènements relatés dans ce thriller (Mais les allusions sont si bien faites que je n’ai pas pu m’empêcher de me le procurer….On ne se refait pas…) 

Une maison est incendiée ,une femme périt dans les flammes. Evidemment la police, Petra Wilander, Christer, Folke etc…enquêtent et n’ont guère de pistes quand un second incendie tue un couple de boulangers. Magdalena , qui s’ennuie dans son petit journal de province, commence sa propre enquête. Bientôt une troisième maison est ravagée par les flammes et tue cette fois une conseillère municipale. 

On assiste à une enquête un peu sur le fil,personne ne comprenant la logique du pyromane, les liens qui peuvent unir les victimes si ce n’est une lettre qu’ elles ont toutes reçues : »Tu ne l’entends pas quand j’arrête de pleurer » 

Voilà dans les grosses lignes la trame de ce roman. Je ne peux pas dire qu’il m’ait déplu mais il m’a manqué le petit plus qui fait la différence. Tout d’abord, j’ai été perdue dans les prénoms et  noms suédois, les lieux.(C’est pour ça que je n’aime pas trop les auteurs scandinaves)  Le temps que je comprenne qui est qui et où , je perdais le fil de l’histoire.Bon,petit à petit je m’y suis faite..

C’est un thriller,oui,mais la progression de l’enquête ne m’a pas passionnée, celle que mène Magdalena non plus, peut être parce qu’elle est en fait bien plus obnubilée par sa situation personnelle que par son travail. Quoi qu’on en dise , la présence de ce personnage récurrent n’est pas la ligne conductrice de ce thriller qui m’a semblé un peu mou. Si l’identité du coupable est une surprise, le mobile est banal. Les personnages, même les plus secondaires, ont tous une histoire et une personnalité bien décrites,c’est ce qui m’a le plus intéressée dans cette lecture.Mais voilà…L’étincelle n’a pas eu lieu.  😆

Merci à la maison d’Edition SEUIL pour l’envoi de ce roman.

 

 

 

 

 

10 commentaires

  1. Après la lecture du livre qui me fait sourire ,toutes les deux pages ,je ne pense pas que celui ci sera dans mes livres de chevet ! merci ,pour’, Demain ,j’arrête……Je ne lis que le soir,il faut que ce soit « tendre  » et amusant !

  2. Je ne lis pas les romans policiers. J’ai envie de bonne littérature et quand je rentre, j’achète le Goncourt. J’adore Modiano. Gros bisous

  3. vu ce que tu en dit je n’irai pas l’acheter…LOL
    car j’ai besoin d’être bien accroché dès le début moi
    mais je lis quasiment que des polars, des thrillers
    et je me suis mise à bien aimé les auteurs nordique par contre
    si tu es passée sur mon blog tu auras vu mon livre du moment, le cinquième que je lis de Camilla Läckberg
    c’est « gentillet » comme polar mais sympa donc je la lit avec plaisir
    j’ai bien sur adoré les Mankell etc…..
    merci de ton avis ici
    bisous
    patricia

  4. Déjà, je ne suis pas attirée par l

  5. a couverture. Pour l’instant je ne note pas.

  6. Bon; merci de ta critique, je saurai donc quoi éviter à ma prochaine descente à la bibli ou en librairie 😉 Bisous doux ma belle

  7. moi par contre j’aime la littérature scandinave pas gore et j’aime les inspecteurs genre Derrick(qui n’est pas danois, oui je sais),avec des ambiances à petite vitesse et pas de précipitation,intimistes et qui donnent du temps au temps ….

  8. J’ai ( et mon mari également) essayé de lire plusieurs auteurs scandinaves. Mais leur style, l’ambiance, ne nous séduisent pas. Bien que nous aimions les policiers, polars et autre thrillers…

    Merci

    Douce journée à toi
    😉

  9. Bon, on dirait que tu n’as pas accroché . Pourtant la littérature policière suédoises est souvent prenante par une atmosphère différente mais il est vrai qu’il faut s’habituer souvent au nom des personnages . Pour ma part je ne connais pas cette romancière , j’ai beaucoup apprécié les romans de Mankell et son personnage de l’inspecteur Kurt Wallander . Une remarquable adaptation télévisuelle britannique existe , le rôle de l’inspecteur étant joué par Kenneth Branagh .
    Merci pour cette critique .
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.