mes petits bonheurs

 

Sur une idée de Syl  ou bien de Nath Choco , je m’y perds…..je vais commencer une nouvelle rubrique :

Mes petits bonheursnote_034

Je ne sais s’ils seront quotidiens (trop contraignants pour moi) ,hebdomadaires (un peu mieux) , mensuels ou saisonniers.Il va falloir que je me décide (et que je m’y tienne, autre histoire, en ces temps de procrastination bloguesque….) car l’idée est belle: Récolter un souvenir par jour , le mettre sur un petit papier dans un joli contenant (celui de Syl me plait beaucoup) puis  partager avec vous et qui sait, vous inciter à faire partie de cet échange.

Comme je m’y prends aujourd’hui , nous sommes à la veille de l’été  ce qui est en soi un premier bonheur puisque » été » rime avec soleil025..

Alors, en vrac et sans date précise

1- mon jardin qui prend forme et mes camélias qui fleurissent 

2-Les plantes  qui reprennent et me donnent leurs premières fleurs

3-La découverte de livres ou d’auteurs (même si je ne vous en parle plus) en particulier Stéphan Sweig

4- La bouille heureuse et fière d’un petit que je garde et qui commence de marcher

5- Un tea time avec ma meilleure amie dans son jardin

6-La rencontre avec les filles de mon homme

7-Ma fille décroche sa licence d’anglais et un poste d’assistanat vers Manchester

8-La découverte d’un livre de recettes anglaises à la sauce Sherlock Holmes (je vous en parlerai plus tard) grâce à Syl et sa gourmandise légendaire

9-Le week end à Paris avec ma fille avec , au programme, The King and I . Balade et spectacle entre filles, sympa et doux!! 

10- Le futur repas au restaurant de demain soir avec mon homme.Quoi? On n’a pas le droit de se réjouir à l’avance?  

J’aurais d’autres petits bonheurs à mettre finalement…Comme quoi , les petits bonheurs sont là, il suffit  de savoir les voir et les retenir au fond de son coeur.

 

roses eddy mitchell (3)

king

Vous voulez rire? Vous voulez retrouver votre âme d’enfant et vous laisser bercer par la beauté de la musique et de la mise en scène? Vous voulez avoir un sourire béat sur les lèvres? Ou encore l’émotion qui monte au fur et à mesure du temps qui s’écoule? Si oui, allez voir la comédie musicale The King and I au Châtelet à Paris.

J’ai la dent , allez, disons le, assez dure quand je parle de musique, opéra ou comédie musicale mais là, en dehors du « souci » que m’a fait Lambert Wilson avec sa voix en mauvais état , tout est absolument fantastique. La voix de Susan Graham dans le rôle d’Anna Léonowens, professeur anglaise des enfants royaux,est superbe. La jeune Je Ni Kim , dans Tuptim, jeune fille offerte par le roi de Birmanie au Roi du Siam, formidable et a reçu , à juste titre une ovation finale. Les enfants pleins de grâce, au milieu desquels deux jeunes garçons tiennent de beaux rôles, chantent et jouent très bien vu leur jeune âge.

Lambert Wilson n’a pas cherché midi à quatorze heure. Il a campé un roi du Siam qui n’était évidemment pas sans rappeler Yul Brynner dans le rôle mais comment faire autrement quand un tel monstre sacré a marqué, tant sur scène qu’avec le film , le rôle titre? Il a interprété  le rôle 4500 fois!! Lambert Wilson n’a pas trop repris la gestuelle du grand acteur, si ce n’est à certains moments obligés,et , ma foi, se sort très bien du piège de l’imitation.

Les ballets sont féériques, la mise en scène pleine de vie et de peps.(je ne veux pas tout dévoiler), les chanteuses (concubines ) excellentes. Un premier prix toutes fois pour Lisa Milne, Lady Thiang, favorite du Roi et mère du prince héritier à  la composition parfaite.Femme pleine de déchirements, amoureuse et mère attentive.

Musicalement, ce fut un vrai régal, les « tubes » attendus ont été parfaitement joués,le fameux « Shall we dance? » un pur ravissement.

La comédie musicale, la vraie, pas le spectacle musical, a de beaux jours devant elle tant qu’elle sera servie avec autant de professionnalisme. 

 

[youtube]http://youtu.be/LsOC4u46NuQ[/youtube]