Cette fois, c’est grâce à Amaryllis que j’ai découvert cette vidéo. Claudio Abbado dirigeait alors le Requiem de Mozart au festival de Lucerne en 2102. Par trois fois, son interprétation a fait que le public est resté tétanisé par l’émotion avant de se réveiller progressivement et finir par faire une standing ovation à l’orchestre, aux chœurs et aux solistes sans oublier, bien évidemment, Claudio Abbado 

En regardant le visage amaigri de ce grand chef, je me suis demandé si, à son  dernier moment, le Requiem ne lui avait pas apporté un peu d’apaisement….

[youtube]http://youtu.be/WLP6kqcmPRI[/youtube]

5 commentaires

  1. Qui sait déjà qui a dit que :

    « Le silence après du Mozart était encore du Mozart » ?

  2. C’est un peu audacieux de consacrer une vidéo à un final et un long silence, surtout que le chef portait déjà le masque d’un mort et tout ces gens qui se lèvent devant le mourant, c’est poignant !

  3. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…c’est émouvant, très émouvant…cette fatigue, ces silences…puis ces applaudissements…mais avant tout, cette musique pour laquelle il donne tout. On a l’impression qu’il donne ses dernières forces pour atteindre la perfection…c’est très beau, un moment très beau
    Je change de sujet (pardon) mais je voulais te dire pour les surnoms, moi aussi, j’ai juste « Flo » de temps en temps mais c’est tout…remarque je préfère qu’on me dise « Flo » que « Rance »…hé hé !
    A très bientôt et merci pour ce partage

  4. waouuuuuh la nouvelle banniere ! superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.