preuveC’est grâce à Pichenette qui délaisse son blog mais continue sur FB, j’ai fait la connaissance d’une écrivaine. Comme souvent, je prends 2 ou 3 livres afin de me faire une idée. 

Hier soir, en 1heure de temps j’ai lu cette « preuve d’amour ». Livre pour la jeunesse en réalité. 

Les Misérables sont étudiés en classe avec un débat: Fantine a t elle abandonné Cosette? Est elle une mauvaise mère ou bien une bonne , exemplaire même? S’en suit un débat assez passionné auquel Sonia participe.Mais elle ne donne pas uniquement son avis (elle pense que Fantine est une bonne maman, preuves à l’appui) , elle remarque également Abdou, jeune Africain récemment arrivé dans sa classe et qui parle peu. Elle voit qu’il réagit vivement à  tous les propos échangés 

Abdou frappe ses poings silencieusement l’un contre l’autre.Il n’ a pas quitté sa feuille du regard.Ça bout là dedans, je me dis. Dans Abdou ,il y a une cocotte- minute, il est sous pression, il va finir par exploser.Je le regarde, ses mains tremblent, jusqu’à ce qu’il se lève soudain, renversant sa chaise et fixe Joseph droit dans les yeux.

-Ce qu’elle fait Fantine, c’est une preuve d’amour.

Abdou quitte la classe et ne revient pas le lendemain,ni le surlendemain. Sonia le cherche et par un concours de circonstances fait plus ample connaissance avec lui et saura pourquoi il trouve que Fantine a donné une preuve d’amour.(Je ne veux pas en dire trop sur cette histoire,je ne suis que les grandes lignes)

C’est un joli roman qui , au travers des Misérables, oeuvre monumentale du XIX eme siècle (et ceux qui me connaissent savent que j’aime ce roman et tout ce qui en a été tiré) traite le sujet important de l’amour d’une mère,sentiment qui traverse les époques et les continents,ainsi que celui du père (Sonia a perdu sa maman à l’âge de 3 ans et c’est son père qui s’occupe d’elle, faisant office de papa et de maman , tout comme Jean Valjean remplit ces rôles envers Cosette.) C’est aussi la responsabilité du policier qui est  traitée vers la fin du livre: doit on prendre modèle sur Javert ou suivre sa propre notion de la justice?

Valentine Goby décrit ce que l’immigration illégale entraîne de misère tout en restant légère, peut être un peu trop mais ne pas oublier que c’est un roman destiné à un jeune public.La fin est volontairement optimiste même si des questions se posent encore , le style et les dialogues sont spontanés, pleins de fraîcheur.

Une jolie découverte.

 

Deux autres romans sont dans ma PALvalentine antilope et valentine qui touche 2

Pas vraiment le même genre…

13 commentaires

  1. Bonjour Pyrausta
    J’aime bien de temps à autre les romans pour ados et jeunes ados, cela me permet de me replonger dans mon enfance. Et le catalogue de Thierry Magnier est très intéressant.
    Amitiés

  2. Bonjour Pyrausta
    J’aime bien de temps à autre les romans pour ados et jeunes ados, cela me permet de me replonger dans mon enfance. Et le catalogue de Thierry Magnier est très intéressant.
    Amitiés

  3. Bin oui
    J’ai lu par exemple d’excellents romans de Jean-Paul Nozière dont le magnifique Que deviennent les enfants quand la nuit tombe qui revient sur les déportations d’enfants réunionnais au profit de la campagne française dans les années 60 sous l’impulsion de Michel Debré, mais également des titres de Mikael Ollivier et Colin Thibert…

  4. Chaque fois que tu partages une de tes lectures je prend le livre et je suis rarement déçue..Aussi je vais prendre note de cet ouvrage pour le lire et même si comme tu le dis c’est un livre pour la jeunesse, j’aime bien en lire, il y a parfois des ouvrages traitant de faits de Société qui peuvent donner des rappels à l’ordre à nous qui nous nous disons adultes.

    Au travers de tes mots je sens que je serais fortement intéressée.

    Merci et belle fin de journée et bisous d’EvaJoe

    PS: toi la grande lectrice, rire, as-tu lu le silence des loups d’Eric Robinne

  5. J’espere ne pas te décevoir cette fois là.
    Eh bien figure toi que non, je ne connais pas « le silence des loups ».L’as tu lu? Je vais me renseigner
    Merci pour le titre!!

  6. J’entends beaucoup de bien de cette auteure depuis son dernier livre Kinderzimmer (qui traite des nurseries dans les camps de concentration), notamment par ma copinaute Philisine Cave qui l’a rencontrée mais malgré cet enthousiasme général, je trouve qu’il y a beaucoup de « bons sentiments » dans tout ça et c’est peut-être ce qui me freine ! Mais je la lirai sûrement…en son heure ! Bises belle rousse !!! 😀

    • C’est par ce biais du dernier livre que j’ai connu cette auteure. J’attendrai qu’il paraisse en poche…Pour ce qui est des bons sentiments, possible que tu aies raison . C’est un peu ce que j’ai regretté pour ce livre ci mais c’est un roman pour jeunes donc…Je verrai si ça se reproduit avec les deux autres en prévision.
      Bises belle fleur! 🙂

  7. Dans ma série, je lis ado, je le note, merci.
    Le Papou

  8. A tes quelques mots, et aux passages choisis pour nous en parler, je suis certaine qu’il s’agit d’une merveilleuse découverte ……..Je me suis déjà un peu attachée à Abdou !

    Je note cette perle littéraire …..! MERCI.

    Que ton week end soit …plein d’amour, bisou : sabine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.