Ce qui faisait la force, une des forces d’OB ,était la possibilité de créer des communautés. EB, jeune plateforme, l’avait très bien compris et avait mis en place ces lieux d’échanges conviviaux

APLN vient de se lancer à son tour et c’est EvaJoe qui ouvre le bal . Amoureux des mots, qu’ils soient vôtres ou non , rejoignez cet endroit où flotte un air de poésie.

 

communaute les passeurs de mots

IMG_2107Les 18 ans de sa petite fille

Oui,deux ans que tu m’a quittée, que tu nous a quittés. Au fur et à mesure des jours qui passent l’angoisse monte et me noue la gorge un peu plus. Il va bien falloir affronter cette date du 29 mais je m’y prépare, avec cet article, deux jours avant 250sept 2011 (2)

J’ai toujours, malgré les mois qui passent, les mêmes images dans la tête, les sons , les odeurs. J’ai depuis quelques temps une colère (il parait que c’est une étape nécessaire pour « faire son deuil » ) doublée de chagrin qui m’envahit. Tu es partie trop tôt, maman!! Trop tôt pour toi , tu n’avais que 76 ans, mais aussi trop tôt pour moi car j’en ai des choses à te dire!! Sur ta petite fille qui avance dans la vie et qui me rend si heureuse et fière!

 Et sur moi, moi que tu as soutenue quand j’étais jeune, observée avec inquiétude tout au long de mon parcours, sachant très bien ce qui me tourmentait et créait un vide immense. Tu me connaissais si bien!  Et là, je pourrais te dire d’arrêter de te faire du souci, maman! Je pourrais te dire que j’ai enfin (re) trouvé mon port d’attache! 

Si tu n’étais pas partie si vite, tu aurais pu apaiser des regrets, des remords peut être, sans doute. Montrer ta facette humaine et non rigide,prononcer des mots de bienvenue et d’apaisement. Que de discussions tu manques!                    

 

Tu es partie si vite que tu es partie inquiète, tu es partie si vite que tu as manqué mon bonheur,, tu es partie si vite que tu ne sais pas que, pour une fois,  Jean Ferrat a eu tort , qu’on peut guérir de son enfance, tu es partie si vite que tu laisses un grand silence assourdissant.(Pris à Aragon que tu aimais tant) 

Tu aurais pu vivre encore un peu, Maman. 

[youtube]http://youtu.be/TZntJB-rL5E[/youtube]

Un sourire envers toi  avec ces fleurs que tu aimais tant

[youtube]http://youtu.be/QPlBNhbk5zU[/youtube]

 

 

 

Un tag provenant de chez Patricia pour me faire pardonner la quasi absence du papillon. Je volete dans ma nouvelle maison, je volete dans ma nouvelle vie et les dates anniversaires tristes se succèdent…

Allez je me motive courage lapin et me voilà pour quelques questions toutes simples.

 

1) Décris toi en 3 mots

Madre de Dios!! 3 mots! Pas si simple que cela….

Je ne veux pas plagier Patricia, mais que ce soit en bien ou en mal, chaque geste, chaque mot, chaque intonation me touchent. Pleurs ou rires (parfois aux larmes) sont mon lot quasi quotidien ,il parait que c’est de l‘hyper sensibilité….Eh ben, pas facile de vivre ainsi…

Un autre trait de mon caractère, c’est passionnée…Quand j’aime , j’aime, je le montre avec mes gestes, mes mots, mes mouvements en forme de moulin à vent , je ne suis pas du Sud mais je pourrais ….Et quand je n’aime pas………itou!

Ce qui m’amène à ………..râleuse! Il ne faut pas me voir (enfin, m’entendre) en voiture…ou pour tout autre chose due à la mollesse,l’indifférence,l’impolitesse des gens et  qui m’empêche d’avancer , pour moi mais aussi (et surtout ,peut être) pour ceux que j’aime.  

 

2)Quel est ton parfum préféré? 

Je n’ai pas un seul parfum…Tout dépend de mon humeur en fait.Et du moment….

Un, découvert il y a peut être 1 an 1/2 et que je ne trouve plus que sur le site (et encore! Pour faire ce tag, je me suis aperçue qu’il ne se trouvait plus qu’avec un lait pour le corps…D’ici qu’il disparaisse tout à fait….) 

carmella

mais aussi 

OpiumEauDeToiletteSpray_m ou BelledopiumEdp_m

 

3) Un film qui t’a touchée

S’il n’y en avait qu’un!! Mais je pense à Amour (Si vous ne l’avez pas encore fait, regardez le) 

amour

 

4)Combien d’enfant as tu ? 

Un seul , ma fille , bien entendu mon trésor le plus précieux.

IMG_3396

Le 14 Juillet, le jour de ses 20 ans….

 

5)Que t’apporte la blogosphère?

Des échanges virtuels qui parfois deviennent réels au détour de mails échangés ou de coups de téléphone, des découvertes dans n’importe quel domaine , de l’émotion parfois, du rire ou des larmes. La vie…

 

6)Ton objet favori 

 

                                         livresévidemment , bien sûr! 

 

7) Ta gourmandise préférée

Une seule?? Impossible! 

botte-de-bois-de-reglisse ou  guimauve-framboise-chocolat-noir

et allez lire et baver devant l’article de Patricia sur le salon du chocolat de Grenoble .Dites vous que tout ce qu’elle montre peut très bien me tenter!!  😆

 

 

8)La chose un peu folle que tu aimerais faire 

point d'interro smileyHeu….En fait je l’ai déjà faite : retrouver ,35 ans plus tard, une personne plus que chère.coeur04…En étant plus raisonnable, aller au Carnaval de Venise ou encore à la Scala de Milan.(classique, quoi  :roll:)

 

9)Ton style de vêtement

J’aime m’habiller. Mon dressing me le dit tous les jours. Pantalons, pulls, tee shirts. Jean pour tous les jours puisque c’est plus simple avec les enfants.Depuis quelques temps, allez savoir pourquoi   😉 je me verrais bien en jupe…M’habiller ,oui, mais pas classique.Il faut que ce soit destructuré ou bien avec des coupes « mode » et surtout, surtout, de la couleur. Rouge, vert,rose, fushia,gris, blanc, noir ,bigarré. J’aime,par exemple, Desigual (les prix ; moins  :cry:) mais aussi , le must pour moi si j’avais de l’argent: le tailleur pantalon (smocking) Yves Saint Laurent.

Oui, je sais! Rien à voir entre manteau desigual et  saintlaurent_smoking Mais c’est « classe », non? Et encore je n’ai pas trouvé l’image du tailleur noir porté à même la peau….Raffiné et sensuel….

 

10) Voilà! Tout a une fin…Vous qui passez par là, prendrez vous le temps de refaire vivre, à votre tour,  ce petit tag? 

 

bonne soiree 

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1 logo asphodele poesie jeudi

 

Non! vous ne rêvez pas! Je fais bien un deuxième article pour le jeudi en poésie d’Asphodèle. Le premier sur les Canuts m’a semblé entrer moins bien dans le cadre demandé par notre blogueuse alors je me suis attelée de nouveau à la recherche du poème du jour, du moment.

C’est vers Robert Desnos que je me suis tournée car ce sont des mots que j’ai souvent lus,auxquels j’ai souvent pensé.

COUPLE astral

Couple astral peint par R.Desnos en 1935

 

J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.
Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant
Et de baiser sur cette bouche la naissance 
De la voix qui m’est chère?

J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués 
En étreignant ton ombre
A se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas
Au contour de ton corps, peut-être.
Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante
Et me gouverne depuis des jours et des années,
Je deviendrais une ombre sans doute.

O balances sentimentales.

 

J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps
Sans doute que je m’éveille.
Je dors debout, le corps exposé
A toutes les apparences de la vie
Et de l’amour et toi, la seule
qui compte aujourd’hui pour moi,
Je pourrais moins toucher ton front
Et tes lèvres que les premières lèvres
et le premier front venu.

J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,
Couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être,
Et pourtant, qu’a être fantôme
Parmi les fantômes et plus ombre 
Cent fois que l’ombre qui se promène
Et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie.

 

 

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1 logo asphodele poesie jeudi

Les semaines passent, nous voilà à la troisième édition du jeudi en poésie inspiré par Asphodèle.(Clic sur le logo pour lui rendre visite

Aujourd’hui,  nous sommes le 21 Novembre. Il y eut un 21 Novembre qui inspira , malheureusement pourrait on dire, un chansonnier Aristide Bruant, celui du chat noir, vous savez? ou bien de Nini peau d’chien . Je veux vous entendre chanter!!  :-D. Certes , je ne sais pas si on peut considérer Aristide Bruant comme un poète mais, pour l’occasion, je voulais vous parler de ce 21 Novembre 1831 et de la révolte des Canuts.

Pourquoi ces ouvriers de la soie se sont ils mis en grève ce 21 Novembre 1831?  Les maitres ouvriers possédaient leur propre métier , appelé aussi bistanclaque, chez eux. Ils logeaient et nourrissaient  également un compagnon,  Leur journée était de 18H  (10H pour les enfants de 6 à 10 ans…) et extrêmement mal payée, 18 sous. Vous pouvez bien vous rendre compte de la pauvreté dans laquelle vivaient ces hommes, ces familles.

Face à eux,les soyeux ou négociants qui passaient les commandes aux Canuts (mot tiré de « canette » ou bobine) en fonction du marché de la soie. 

La situation de crise (Tiens ? ) fait que les commandes se sont faites plus rares et les prix de façon très bas. L’agitation populaire a commencé dès Janvier 1831, certains , comme le Général Roguet, commandant de la division militaire de la région lyonnaise ou un peu plus tard l’adjoint Terme, remplaçant du Maire, s’en sont inquétés . Le général Roguet demanda un tarif minimum, Terme, lui, réunit les deux parties en présence mais les soyeux ne vinrent pas

Le 25 Octobre le préfet organise une nouvelle réunion avec les représentants des négociants et des Canuts tandis que 6000 canuts se rassemblent et défilent sans aucun problème, en silence, jusque vers la préfecture. Un tarif commun est signé et devra être appliqué à partir du 1 er Novembre.

Refus des négociants qui prennent pour prétexte la concurrence internationale et la loi du marché(!)et qui en appellent à l’Etat, c’est à dire à Louis Philippe.Les Canuts se sentent trompés et parlent  de se mettre en grève. Le 20 Novembre, ils apprennent que de nombreuses commandes sont attendues et ils décident de ne pas reprendre le travail et de retourner manifester devant la préfecture. Au même moment , une revue de la garde nationale, composée de 10 000 hommes , ouvriers et bourgeois, a lieu place Bellecour.

Le 21 Novembre , des milliers de Canuts descendent de la Croix Rousse , lieu d’habitation et de travail de ces compagnons ouvriers , .Des coups de feu éclatent entre la garde nationale et les insurgés qui eux ne possèdent que pioches, pelles ou autres gourdins. Des barricades sont élevées , le tocsin appelle à la lutte armée. Une centaine de victimes. La garde nationale et des soldats sont envoyés pour rétablir l’ordre.Le maire de la Croix Rousse parvient à un calme précaire. 

Cette révolte n’est pas finie pour autant et je vous convie à consulter ces liens passionnants .

http://rebellyon.info/?21-novembre-1831-debut-de-la

http://www.herodote.net/22_novembre_1831-evenement-18311122.php

http://www.museemilitairelyon.com/spip.php?article126

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canut

 

Aristide_Bruant

 

 

 

 

 

 

Aristide Bruant a composé cette chanson en 1894 mais ne la publia qu’en 1899.Bien après donc la révolte des Canuts.Mais une chanson de cette période de 1830 disait ceci 

Ah ! songez dans cette  salle
Où s’étale
le velours et le damas
Que celui  qui le travaille
Sur la paille
Mourra dans un galetas...  
Alors comment ne pas penser que Bruant, en poète proche du peuple par goût ou par opportunisme, ça, on ne le sait pas,ait pu être au courant, lors de ses multiples voyages , de ces paroles et de décider d’en faire autre chose, à sa sauce? En tout cas, cette chanson est devenue un hymne pour les ouvriers, quel que soit leur travail.

 

Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or
Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or
Nous en tissons pour vous, grands de l’eglise
Et nous pauvres canuts, n’avons pas de chemise

C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus!

Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir.
Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir.
Nous en tissons pour vous grands de la terre
Et nous,pauvres canuts, sans drap on nous enterre

C’est  nous les canuts
Nous sommes tout nus!

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira:
Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira:
Nous tisserons le linceul du vieux monde,
Car on entend  déjà la révolte qui gronde

C’est  nous les canuts
Nous n’irons plus nus!
C’est nous les canuts
Nous n’irons plus nus!

 

[youtube]http://youtu.be/Eg2pUfX86YA[/youtube]

 

 

 

 

 

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1 logo asphodele poesie jeudi

Nous sommes repartis pour la ronde des poèmes. Cette fois, je vais vous soumettre une poésie d’Aragon , un des plus grands poètes du XXème siècle.Le chantre de l’Amour avec un grand A . 

L’écrit auquel je pense fait , pour moi, référence à un événement tout récent de mon existence. Il y a 35 ans, la vie me séparait de celui que j’aimais. Trente cinq ans à traîner un mal être, voire plus, trente cinq ans de vide.

Depuis 4 mois , le ciel est plus bleu, l’herbe plus verte, les fleurs ont meilleur parfum.Depuis 4 mois, je revis car nous avons été remis en présence l’un de l’autre et enfin réunis.Cette fois, je ne le lâcherai plus! 🙂

Le feu, un des plus beaux textes poignants de Louis Aragon mis en musique par Helene Martin  (Clic) Ecoutez la voix de Marc Ogeret quasi indissociable pour moi de ce poeme , écoutez la mélodie qui ne fait qu’une avec le texte.

 

[youtube]http://youtu.be/hCuzbFGGjr0[/youtube]

J’ai dit ailleurs que j’avais assez de morts tous les soirs à la TV que ce soit par les guerres, les accidents, les meurtres pour ne pas vouloir en ajouter avec ce 1er Novembre .Respect à nos morts certes mais pourquoi juste cette journée? ( si on ne parle pas de religion) C’etait sans compter sans ma manie de farfouiller le Net et de vouloir parler poésie au début de chaque mois.

Jean_Richepin

Je suis allée sur un site très intéressant ( LA pour les curieux) et j’ai entendu un poème de Jean Richepin, un drôle de gus sans doute pas triste à vivre! ,poème qui a fait tilt dans ma mémoire 😉  Il peut être interprété par Damia mais je l’ai choisi par Edith Piaf

Les deux ménétriers 

[youtube]http://youtu.be/-4HITSXkWM8[/youtube]

 

Sur de noirs chevaux sans mors,
Sans selle et sans étriers, 
Par le royaume des morts 
Vont deux blancs ménétriers. 

Ils vont un galop d’enfer, 
Tout en râclant leurs crincrins 
Avec des archets de fer 
Ayant des cheveux pour crins. 

Au fracas des durs sabots, 
Au rire des violons, 
Les morts sortent des tombeaux ! 
Hop ! Dansons ! Cabriolons  ! 
[Dansons et cabriolons !] 

Et les trépassés, joyeux, 
Suivent par bonds essoufflants 
Avec une flamme aux yeux, 
Rouge dans leurs crânes blancs. 

Soudain les chevaux sans mors, 
Sans selle et sans étriers,
[Et les blancs ménétriers, 
Sur leurs noirs chevaux sans mors,]
Font halte et voici qu’aux morts 
Parlent les ménétriers. 

Le premier dit d’une voix 
Sonnant comme un tympanon : 
« Voulez-vous vivre deux fois ? 
Venez ! la Vie est mon nom. » 

Et tous, même les plus gueux, 
Qui de rien n’avaient joui, 
Tous, dans un élan fougueux, 
Les morts ont répondu : « Oui ! » 

Alors l’autre, d’une voix 
Qui soupirait comme un cor, 
Leur dit : « Pour vivre deux fois 
Il vous faut aimer encor. 

« Aimez donc ! enlacez-vous ; 
Venez, l’Amour est mon nom. » 
Mais tous, même les plus fous, 
Les morts ont répondu : « Non ! » 

Tous, de [Et de] leurs doigts décharnés, 
Montrant leurs cœurs en lambeaux, 
Avec des cris de damnés, 
Sont rentrés dans leurs tombeaux. 

Et les blancs ménétriers 
Sur leurs noirs chevaux sans mors, 
Sans selle et sans étriers, 
Ont laissé dormir les morts.

 

roi

 

Je ne peux m’empêcher de penser ,en entendant ce rythme bien particulier, au Roi des Aulnes de Schubert ,interprété magistralement par le Maitre en la matiere des Lieder : Dietrich Fisher Dieskau

[youtube]http://youtu.be/_U3uIl3Qwvk[/youtube]

 

danse

 

Et pour finir sur le sujet , allez écouter la Danse Macabre de Camille Saint Saens