EDIT Je ne sais pas pourquoi l’article est paru en newsletter…Je vous mets du coup, le lien de la critique chez Oncle Paul

mygale Pour une fois je ne vous mettrai pas la 4ème de couverture…Un peu trop explicite à mon goût même si elle ne révèle pas tout…

 

Ce qui m’a fait lire ce thriller c’est que j’ai lu que Pedro Almodovar allait en tirer un film avec A.Banderas dans le rôle titre.Dix ans que le réalisateur attendait pour pouvoir faire ce film,la difficulté étant de trouver un acteur crédible dans un rôle clé….Je ne peux pas vous en dire plus sans tout dévoiler …L’article m’avait suffisamment alléchée pour que je cherche ce polar avant d’aller me régaler au cinéma…Ce que je vous incite vivement à faire d’ailleurs!!

 

Alors? C’est tissé d’une main de maître. 152 pages avec des personnages qui se croisent et d’entrecroisent,le tout assaisonné des flash backs  de la pensée d’un  des personnages..

 

un couple Richard et Eve…Etranges dans leurs relations ..Relation maître/ esclave..pleine de haine…Pourquoi? Pourquoi le surnom de « Mygale » donné par Eve à Richard?

Pourquoi cette chanson « A man I love  » (Gershwin) jouée au piano par Eve met elle en rage Richard qui aussitôt punit la jeune femme?

[youtube]https://youtu.be/pTvLbpeFgFA[/youtube]

 

Qui est cette jeune fille que va voir tous les derniers dimanches de chaque mois à l’hôpital psychiatrique ce couple si particulier?

Et quand cette même jeune fille fait des crises d’auto mutilation pourquoi  Richard entre t il dans des colères terribles et inflige t il des punitions extraordinairement humiliantes à Eve qui accepte sans broncher….?

 

2  jeunes hommes d’une vingtaine d’années, Alex et Vincent,petits truands à qui les braquages,les vols et autres voies de faits ne font pas peur…

Vincent, un jour, disparaît sans laisser de trace..Porté disparu….

Alex ,le rustique,continue et se retrouve à braquer une banque ,tue un policier et doit fuir en se cachant de tous ,le visage placardé partout car il ne fait pas bon de tuer un policier!!

 

Progression de l’intrigue au style fluide,simple en apparence…..Mais ce qui est fascinant c’est de voir les destinées de chacun si étroitement mêlées,tissées comme par une araignée ,qui évoluent pour devenir plus que bizarres (évidemment la relation Richard /Eve surtout,dérangeante,malsaine même si on comprend peu à peu … Les protagonistes pris à leur propre piège..Docteur Freud,vous voilà!! Même si ce n’est pas lui qui a révélé ce désordre mental… ) et les pièces du puzzle qui s’assemblent doucement pour finir en point d’orgue!!

 

Frustrée ,je suis frustrée car je dois vous sembler nébuleuse mais si j’avance plus dans l’histoire il n’y aura plus de plaisir pour vous, amateurs de polars bien ficelés et aux obscures arcanes psychologiques..Je n’ai donc qu’un conseil:Lisez ce petit livre ,vous ne serez pas déçus.

Et j’espère que le film sortira car j’ai hâte d’en voir la réalisation….

2 commentaires

  1. Pingback: **La piel que habito** de P.ALMODOVAR | Le sac à passions de Lucine

  2. J’ai vu le film lorsqu’il est passé dernièrement, pas mal, mais un peu froid, ayant déjà lu Thierry Jonquet, je pense que le livre va mieux me convenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.